AGO de la Mutuelle des enseignants a Yakro


La Mupemenetci modernise sa gestion et met en confiance ses adherents Publié le 09/09/21 09:33


AGO de la Mutuelle des enseignants à Yakro

La Mupemenet-ci modernise sa gestion et met en confiance ses adhérents

La Mutuelle des personnels du ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement technique de Côte d’Ivoire (Mupemenet-ci) a décidé de moderniser son système de gestion. Les dispositions idoines sont en cours au plan informatique pour mettre fin aux nombreuses fraudes, ainsi qu’à tout retard de paiement des prestations. Au sortir de son assemblée générale ordinaire (AGO) organisée les 2 et 3 septembre 2021 à Yamoussoukro, les gestionnaires de la Mupemenet-ci se sont engagés à mettre l’outil social des enseignants à l’heure de la modernisation. « Nous sommes dans la phase pratique de la digitalisation de notre mutuelle. Et d’ici 3 mois les adhérents de la mutuelle se verront débarrassés de la paperasse, car tout se fera à partir d'un système informatique de qualité », a promis Alloba N’Cho Antoine, président du comité d’organisation de l’AGO. « Il nous faut rentrer dans la normalité de gestion d’une mutuelle en tout respect des textes de l’UEMOA, pour donner un meilleur traitement aux adhérents par des prestations de qualité. Je rassure les adhérents quant à la bonne gestion de notre mutuelle. Nous sommes en voie de mettre adhérents et partenaires en confiance quant à la qualité de gestion de la mutuelle », a appuyé le PCA de la Mutuelle Boko Brou Michaël.

A cette assemblée général ordinaire qui s’est tenue au Lycée Mamie Adjoua de Yamoussoukro, les participants composés de 91 délégués sur 92 attendus et des 14 administrateurs que compte le conseil d’administration, ont analysé et adopté plusieurs points à l’ordre du jour, dont : l’adoption du statut et règlement intérieur révisé ; l’approbation des comptes 2020 ; la régulation juridique des comptes des exercices 2018-2019 ; l’approbation du projet d’affectation des résultats reportés à nouveau dans les liasses fiscales 2019-2020 ; l’approbation du projet d’affectation du résultat de l’exercice 2020 ; et la fixation statutaire des indemnités des administrateurs et des délégués et du comité de contrôle. A tous les adhérents de la mutuelle qui en raison des écarts de gestion de l’ancienne équipe dirigeante, avaient fini par désespérer de la mutuelle, prenant à son compte cette précédente gestion, le PCA Boko Brou a tenu à les rassurer : « On a fait des erreurs par le passé, on a fait certaines gabegies, mais on a pris conscience et nous repartons désormais sur de nouvelles bases. L’espoir est permis, et il ne faut pas désespérer de notre outil social commun car la Mupemenet-ci est aujourd’hui la mutuelle de référence en Côte d’Ivoire », a soutenu Boko Michaël.

L’AGO s’est terminée sur un air de satisfecit total chez l’ensemble des participants.