Demarrage de la phase pilote de la campagne de depistage et de prise en charge des hepatites virales B et C


Le Ministere de l Education Nationale de l Enseignement Technique et de la Formation professionnelle MENETFP s engage avec les partenaire Techniques a proposer un projet de campagne de depistage et de prise en charge des hepatites virales B et C. Publié le 21/02/20 14:05


Le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation professionnelle (MENETFP) s’engage avec les partenaire Techniques à proposer un projet de campagne de dépistage et de prise en charge des hépatites virales B et C destinés aux personnels du MENETFP et leurs ayants droit.

Cette campagne de dépistage gratuit, conduite par l’ONG dénommée Ligue Ivoirienne de Lutte contre les hépatites virales (LILHVi) et réalisée sous la supervision des services compétents du ministère de la santé et de l’hygiène Publique à travers le programme National de la Lutte contre les hépatites virales (PNLHV) et le MENETFP à travers la direction de la Mutualité et des œuvres sociales en milieu Scolaire (DMOSS), concerne les personnels du cabinet, de l’inspection générale, des Directions générales, des directions centrales et des services rattachés. Elle a débuté le 13 janvier 2020 et prendra fin le 28 février 2020.

C’est dans ce cadre que le jeudi 20 février 2020 de 8H à 12H30 s’est effectivement tenue la séance de dépistage du personnel de la MUPEMENET-CI et de leurs ayants droit à la salle des archives de ladite mutuelle.

Monsieur ALLOBA N’cho Antoine, Directeur Général par intérim de la MUPEMENET-CI au nom du Président du Conseil d’Administration a salué l’initiative et remercié le MENETFP, la DMOSS et tous les acteurs qui ont pensé à cette importante action sociale pour le bien-être des enseignants.

Le médecin Conseil de la DMOSS responsable de l’opération, Dr TRAORE Mory a précisé que les hépatites virales B et C sont plus dangereuses que le VIH et les a même qualifiées de tueur silencieux. En guise de statistiques, ces deux (02) pathologies infectieuses, qui sévissent à l’état endémique dans notre pays, posent un véritable problème de santé publique par leurs ampleurs. Leurs complications redoutables à type de cirrhose et de cancer primitif du foie et leurs conséquences peuvent être préjudiciables pour le secteur éducation/Formation en terme d’absentéisme, d’arrêt définitif d’activités scolaires et professionnelles et du coût élevé de leur traitement.